Accueil

Profil Facebook
Consultez notre page
.

Départ dans

  jours -  h  min  s
FDJ-.FR (FRA) PDF Imprimer Envoyer

Equipe FDJ-BigMatLa formation FDJ.FR est une équipe française qui a été créée en 1997. Labellisée Pro Tour de 2005 à 2010, la formation managée par Marc Madiot a retrouvé son statut d’UCI Pro Team en 2012 après une courte saison en Continentale Professionnelle (2011). Les protégés de Marc Madiot n’ont pas attendu bien longtemps pour marquer leurs premiers points World Tour cette saison. Arnaud Démare attaque la saison en trombe en prenant la seconde place de la première étape du Tour Down Under derrière André Greipel tandis qu’Anthony Roux prend la quatrième place de la première manche de la coupe de France PMU, le Grand Prix d’Ouverture La Marseillaise.
Très en jambes en début de saison, Roux récidive la semaine suivante en remportant le chrono sur l’Etoile de Bessèges qu’il termine sur la troisième marche au général. Sur le Tour méditerranéen, les hommes de la FDJ placent deux coureurs dans le top 10 (Geniez 9è et Vichot 10è) alors que Bouhanni signe sa première victoire de la saison lors de la dernière étape du Tour d’Oman. Quand à Vichot, il est récompensé par sa régularité sur le Tour du Haut-Var où il s’impose devant Lars Boom. Fort d’un effectif capable de s’imposer sur n’importe quel terrain (classiques, courses à étapes…), les hommes de Marc Madiot abordent les classiques flandrienes avec sérénité mais ne seront pas récompensés de leurs efforts. Par malchance pour Démarre qui ne peut défendre ses chances sur le Samyn à cause d’une crevaison à quelques kilomètres de l’arrivée. Pas verni non plus le champion de France sur route Nacer Bouhanni sur le Paris Nice qu’il doit abandonner avec le maillot de leader sur les épaules suite à une vilaine chute.
En revanche sur la coupe de France, les coureurs de la FDJ.FR continuent de briller. Laurent Pichon termine troisième de la Classic Loire Atlantique tandis que Francis Mourey se classe cinquième de la Cholet Pays de Loire. Très attendus sur le Paris Roubaix, les deux chefs de file de la FDJ Offedo et Ladagnous jouent de malchance et quitte la course sur une chute. Blessés et touchés dans leur orgueil, les hommes de Marc Madiot vont se racheter de fort belle manière. Et c’est une fois de plus sur les manches de la Coupe de France PMU qu’ils vont récolter le fruit de leur travail. C’est tout d’abord Frédéric Fédrigo qui va signer la première victoire sur la coupe de France lors du fameux Paris-Camembert. Puis c’est au tour d’Arnaud Démare de s’imposer au sprint sur le Prix de Denain avant que les FDJ.FR ne réalisent le triplé sur le Tro Bro Léon avec la victoire du spécialiste de cross Francis Mourey. Après un mois d’avril scintillant, le mois de mai débute sur les chapeaux de roue avec le sacre d’Arnaud Démare aux 4 jours de Dunkerque où il a remporté trois étapes au sprint. Au Giro et alors que Sandy Casar se casse le scaphoïde, Bouhanni titille le maître Cavendish lors de la 12è étape qu’il termine second avant d’abandonné. Mais c’est une nouvelle fois sur les routes de la Coupe France PMU que les coureurs de la FDJ se montrent les plus à l’aise. Second du Grand Prix de Plumelec Morbihan, Anthony Geslin s’empare de la place de leader de cette coupe de France tandis que Thibaut Pinot prend la quatrième place au général du Tour de Suisse. Lors des championnats de France à Lannilis, Jérémy Roy et Johan Le Bon décrochent respectivement l’argent et le bronze sur le contre la montre dominé par Sylvain Chavanel alors qu’Arthur Vichot succède à son coéquipier Nacer Bouhanni sur route. Attendus sur les routes du Tour de France, les hommes de Marc Madiot vont décevoir.
Nacer Bouhanni est rapidement contraint à l’abandon à cause d’ennuis gastriques sans avoir pu se mêler une seule fois à l’emballage final. Autre déception, celle liée à la prestation de son leader Thibaut Pinot sur lequel l’équipe fondait de réels espoirs. Jamais à son avantage, Pinot quittera le tour lors de la seconde semaine de course. Bref un Tour à oublier au plus vite où c’est Arnold Jeannesson qui est le premier coureur de la FDJ.FR et qui pointe à la 29è place au général. Autant dire que c’est une formation revancharde de la FDJ.FR qui participera à la Classic de l’Indre.
Une formation qui a fière allure sur le papier. Outre Anthony Geslin qui défendra son maillot de leader de la Coupe de France PMU, on retrouvera Arthur Vichot le champion de France sur route 2013 qui rêve d’épingler une belle classique à son palmarès. Mais aussi Jérémy Roy, Arnold Jeannesson, Mathieu Ladagnous, Pierrick Fédrigo, Laurent Pichon. Sans oublier Nacer Bouhanni qui viendra à Châteauroux pour ajouter une ligne supplémentaire à son palmarès. Une course où la formation FDJ a souvent brillé mais qu’elle n’a jamais remportée. Parviendra t’elle à vaincre le signe indien lors de la dixième édition ? Réponse le 25 août !