Accueil

Profil Facebook
Consultez notre page
.

Départ dans

  jours -  h  min  s
Et de trois pour Tom Boonen sur le tour des Flandres PDF Imprimer Envoyer

Tom BoonenLe coureur belge de la formation Omega Pharma Quickstep a remporté, dimanche, sa troisième victoire sur le tour des Flandres. Il devient à ce titre le cinquième coureur de l’histoire de la classique belge à réussir cet exploit après ses compatriotes belges Achiel Buysse, Eric Leman, Johan Museeuw et l'italien Fiorenzo Magni.
Cette 96è édition aura été marquée par la chute de l’un des favoris Fabian Cancellara à 62 de kilomètres de l’arrivée dans une zone de ravitaillement. Victime d’une quadruple fracture de la clavicule, le coureur helvète de la formation Radio-Shack ne devrait pas faire son retour avant le tour de Bavière (23 au 27 mai). Comme on pouvait s’y attendre la décision s’est faite lors de l’ascension du Paterberg, mont flandrien avec ses fameux pavés dont la pente atteint par endroit les 20%, que les coureurs devaient gravir à trois reprises lors des 75 derniers kilomètres de l’épreuve. Vainqueur en 2011, Johan Vansummeren  (Garmin Barracuda) va chuter lors de la deuxième ascension, une chute qui élimine le tenant du titre mais qui va aussi retarder des vainqueurs potentiels comme Edvald Boasson Hagen ou Philippe Gilbert. Lors de la troisième ascension Allessandro Ballan (BMC) va dynamiter ce qu’il restait du peloton. Déjà vainqueur en 2007, l’Italien va entraîner dans son sillage Tom Boonen et Fillipo Pozzato (Farnese Vini). Les trois vont creuser rapidement un écart conséquent avec le peloton. Sans doute le moins rapide au sprint, Ballan va tenter à plusieurs reprises de fausser compagnie à ses compagnons d’échappée. Seulement Boonen et Pozzato veillent au grain.
La victoire se joue donc au sprint, un exercice que Tom Boonen affectionne particulièrement. Le Belge de la formation Omega Pharma Quickstep se montre le plus rapide et en profite pour remporter sa septième victoire de la saison. Dimanche, lors du fameux Paris-Roubaix qui soufflera sa 110è bougie, Boonen s'élancera avec l’ambition avouée d’y remporter sa quatrième victoire. Un succès qui lui permettrait de rentrer dans la légende de cette course mythique et de rejoindre un autre compatriote Roger De Vlaeminck, seul coureur à s’être imposé à quatre reprises (1972, 1974, 1975 et 1977).
Pendant ce temps là, et sur les routes de la coupe de France PMU, le coureur italien Robert Ferrari (Androni Giaccattoli) a réalisé la passe de deux en s’imposant vendredi lors de la 17è édition de la Route Adélie devant Laurent Pichon (Bretagne Schuller) et Julien Simon (Saur Sojasun) puis dimanche sur la Flèche d’Emeraude où il devance au sprint Nacer Bouhanni (FDJ BigMat) et Jimmy Engoulvent (Saur Sojasun). Après les cinq premières manches, c’est toujours un trio qui mène la danse. Un trio composé par Florian Vachon (Bretagne Schuller), Samuel Dumoulin (Cofidis) et la révélation française de ce début de saison Arnaud Démare qui ne devrait pas être dimanche au départ du Paris Roubaix. Le coureur de la FDJ BigMat n’est pas complètement remis de sa chute lors des trois jours de La Panne et devrait être ménagé.